Le Safran
Le safran - En cuisine

La cuisine safranée ne se limite pas à la paella, la bouillabaisse et le risotto.

Le safran magnifiera tous vos plats de poissons, fruits de mer, viandes blanches, œufs, mais aussi vos sauces, potages...

Il sublime les fruits, les légumes, le thé et permet de réaliser de succulentes pâtisseries.

La dose pour une portion ne dépasse pas 0,02g, soit plus ou moins 3 pistils ou 9 stigmates par personne (soit 0,60 euros l'assiette : pas de quoi fouetter un chat!).

 

L'or rouge est très apprécié des fins gourmets pour ses trois propriétés culinaires :

  • il colore vos mets d'une magnifique teinte jaune d'or,
  • il exhale un parfum miellé et raffiné très caractéristique,
  • il exalte le goût des aliments et harmonise les saveurs d'un plat tout en les faisant exploser en fin de bouche.

 

Le safran est une épice douce, qui n'agresse pas le palais.

 

Il ne fait pas partie des épices instantanées et doit donc absolument être infusé dans un élément liquide de votre recette avant d'être incorporé. Ce peut être du lait, de la crème, du bouillon, un jus de fruits, du vin, du champagne... ou tout simplement 1 à 2 cuillères à soupe d'eau bien chaude.

Comptez 12 à 24 heures d'infusion si vous utilisez les pistils entiers, 4 à 6 heures si vous réduisez les stigmates en poudre dans un mortier.

Le safran ne supporte ni l'ébullition prolongée ni la friture.

Pour vos plats mijotés, incorporez le dans les 15 dernières minutes de cuisson.

N'utilisez pas d'ustensiles en bois, trop absorbant.